Articles

DESEQUILIBRE SUR LA BANQUISE

Etienne Rayssac expose

42eme Salon National des Artistes Animaliers – S.N.A.A.

Hôtel de Malestroit – Bry sur Marne – Du 17 Novembre au 16 Décembre 2018

Poisson Oiseau  » le manchot empereur  » se dandine sur la banquise…

« Entre terre ciel et mer » cet oiseau – on parle bien de plumage – est capable de plonger à une profondeur de 535m et rester nager sous la glace tel un poisson. Et là son cœur s’arrête ou presque !

La banquise est mouvante… La « terre glacée » se balance sur l’eau telle une assiette de porcelaine plate. Voyez dessus le manchot empereur, à première vue maladroit, il ballote à droite à gauche sa stature imposante, on ne sait jamais s’il va tomber, glisser, tourner, se retourner ou plonger…

Son corps d’oiseau aux formes rondouillettes m’a attiré, séduit, et fait sourire…

Par la sculpture, je me suis approché de ce déséquilibre presque invisible, je me suis laissé prendre par la masse compacte, le volume gracieux et, curieusement, très agile de cet animal mi terrestre mi aquatique en sachant clairement qu’il pouvait à tout instant s’échapper de son socle !

Et l’ éclat intense de l’Antarctique se révèle par la luminosité du chrome…

Le MANCHOT, sculpture

BRONZE finition Chrome

35cm x 10 x 10cm

 

(Article : Béatrice VILAIN)

SAVOIR – FAIRE du LIEN #JEMA2017

Pingouin - Atelier RAYSSAC Bronze finition aluminium

Pingouin – Atelier RAYSSAC Bronze finition aluminium

Journées Européennes des Métiers d’Art  31 mars et  1,2 Avril

Etienne RAYSSAC, sculpteur vous reçoit au 8 rue Faidherbe,  Paris 11

Vous le voisin, vous le joufflu ou le rigolard, vous l’étourneau ou l’homme au parapluie, vous à la robe rouge, vous le jean troué à bicyclette,  vous les tennis blancs, vous le rapide, vous la timide ou celle qui dit putain, vous qui se mouille les baskets ou vous à l’air affairé, vous les chaussures cirées, vous le pote du vieux qui rouspète, vous le gamin qui pouffe, vous l’archi du quartier, vous le pressé ou vous qui poussez la porte, vous en short à patinette ou vous le souriant en scooter, vous en terrasse ou vous à la boulangerie, vous de très loin ou vous dans la nuit,  vous qui reniflez, vous petite dame au caddie bleu, vous de bien plus loin – tiens ils parlent anglais – ou vous qui travaillez dans le coin, vous grand gros beau maigre petit gris noir jaune rouge Vous, Vous , Vous … au coin du Faubourg, ralentissez … au début de la rue de Montreuil ou sur la place près du Funambule un escargot, un miroir Lune, un pingouin ou une table Taureau vous attrapent  l’oeil  !

La main de l’homme est celle qui se tend mais aussi, celle qui sculpte dans la masse d’un bois tendre et quelquefois féroce, une  histoire à lire au coeur d’une ville qui vibre, intense et fascinante, l’histoire d’un art qui se défend contre vents et marées  Ralentissez … !

Article : Béatrice Vilain