DESEQUILIBRE SUR LA BANQUISE

Etienne Rayssac expose

42eme Salon National des Artistes Animaliers – S.N.A.A.

Hôtel de Malestroit – Bry sur Marne – Du 17 Novembre au 16 Décembre 2018

Poisson Oiseau  » le manchot empereur  » se dandine sur la banquise…

« Entre terre ciel et mer » cet oiseau – on parle bien de plumage – est capable de plonger à une profondeur de 535m et rester nager sous la glace tel un poisson. Et là son cœur s’arrête ou presque !

La banquise est mouvante… La « terre glacée » se balance sur l’eau telle une assiette de porcelaine plate. Voyez dessus le manchot empereur, à première vue maladroit, il ballote à droite à gauche sa stature imposante, on ne sait jamais s’il va tomber, glisser, tourner, se retourner ou plonger…

Son corps d’oiseau aux formes rondouillettes m’a attiré, séduit, et fait sourire…

Par la sculpture, je me suis approché de ce déséquilibre presque invisible, je me suis laissé prendre par la masse compacte, le volume gracieux et, curieusement, très agile de cet animal mi terrestre mi aquatique en sachant clairement qu’il pouvait à tout instant s’échapper de son socle !

Et l’ éclat intense de l’Antarctique se révèle par la luminosité du chrome…

Le MANCHOT, sculpture

BRONZE finition Chrome

35cm x 10 x 10cm

 

(Article : Béatrice VILAIN)

MARIAGE SAVANT sous la verrière du Grand Palais

Hippocampe_2018

Hippocampe_2018

Salon International du Livre Rare & de l’Objet d’art

Grand Palais – Paris du 13 au 15 avril 2018

Nouvelle saison, nouveau mariage, Le Salon du Livre rare change de partenaires, les galeries d’estampes et de dessins laissent la place aux experts en objets d’art, de l’archéologie et de l’art contemporain

Véritable cabinet de curiosités, les livres rares et curieux – du manuscrit ou psautier du XIIIe, à la première édition de Paroles de Prévert , Sempé ou Françoise Sagan valseront aux côtés des objets d’art présentés avec l’expertise de recherches techniques, scientifiques et historiques les plus savantes.

Du papier chiffon à la cuve à la sculpture contemporaine, il n’y a qu’un pas, vite franchi

Etienne RAYSSAC expose « 3 HIPPOCAMPES » mariage du sycomore et du bronze sur le STAND des MAITRES d’ART

– stand L16 – et vous convie à cet heureux évènement !

 
(Article : Béatrice Vilain)

GRENOUILLE SAUTEUSE au Salon National des Artistes Animaliers

Sculpture Bronze finition aluminium

Sculpture Bronze finition aluminium

  La grenouille qui voulait attraper la lune *

Il y a très très longtemps, des petites grenouilles vivaient au bord d’une jolie mare où elles s’ennuyaient car elles ne savaient pas à quoi   jouer… Un soir, alors qu’elles « coâ-coâssaient » sur les nénuphars, la lune apparut dans le ciel. Elle était aussi ronde qu’un camembert et brillait comme une casserole. Une des petites grenouilles, Tinoua s’écria :
« Que la lune est belle ! Comme j’aimerais sauter très haut pour l’attraper ! »

Une vieille grosse grenouille et ses copines se moquèrent   » Qu’en ferais-tu, de la lune ? « 

Tinoua décida de ne pas faire attention aux moqueries. Je vais m’entraîner sur la montagne. Là, je ne dérangerai personne ! … Elle s’allongea sur le sol et commença à faire des battements avec ses pattes arrière : une-deux une-deux puis se releva, prit son élan, sauta… mais ne réussit qu’à passer par-dessus un brin d’herbe. Elle recommença une fois, deux fois, trois fois, quatre fois… Au cinquième bond, elle atteignit un tournesol. Au dixième, elle passa par-dessus le nid d’un coucou. Elle s’arrêta pour respirer un peu et vit alors que ses pattes étaient devenues plus longues.
 » On a bien raison de dire que le sport fait grandir !  » s’écria-t-elle. Et elle recommença à sauter.

Et enfin… un beau jour … hop! elle sauta jusqu’à la lune !

* inspiration : grenouille volante arboricole du Sud Est asiatique

Pièce exposée au Salon National des Artistes Animaliers de Bry-sur-Marne : « GRENOUILLE SAUTEUSE »

Rayssac_Grenouille sauteuse

Rayssac_Grenouille sauteuse

Rayssac_Grenouille sauteuse_bronze finition aluminium

Rayssac_Grenouille sauteuse_bronze finition aluminium

 

UNE PARTITION à 4 MAINS

 

Marqueterie de Paille et laiton sculpté

Marqueterie de Paille et laiton sculpté

Etienne RAYSSAC et Valérie COLAS DES FRANCS : un duo, une valse entre deux talents qui, pour la 1ere fois, modèlent une partition de bois, paille et laiton poli pour une nouvelle pièce de leur répertoire : « MIROIR »

Sur une partition d’Etienne Rayssac, les quatre mains ont profité de l’été pour se mettre au diapason en mariant notes de paille – Valérie est marqueteuse de paille – et baguette de laiton poli sculptée

Passionnés tous les deux par leur métier et maîtres de leur savoir-faire, l’idée a germé autour d’un fétu de paille et d’une pièce de bois. Quoi de plus lumineux que des brins de paille enroulés, qui se croisent dans toutes les nuances du blé, cerclés comme une botte par les baguettes de laiton poli sculptées interpellant les éclats de lumière. Une nouvelle récolte à découvrir :

DESIGN et ARTISANAT D’ART – Du 6 au 30 Septembre 17 – Hôtel de Ville de Paris – Salle des Prévôts et Salon des Tapisseries

MAISON & OBJET :  Du 8 au 12 Septembre 17 – CRAFT, HALL5A – Stand K35

Valérie Colas Des Francs : Marqueterie de paille  http://www.valeriecolasdesfrancs.com

Article : Beatrice Vilain

CITADELLE … #REVELATIONS 2017

Etienne RAYSSAC investit une SCULPTURE  à découvrir sur REVELATIONS 2017 – Stand des Maîtres d’Art – H.5

Une aventure toujours … Du griffonnage sur une feuille de papier à la naissance du volume et de la pièce forte, évidente celle qui sort des tripes et s’incruste dans le cerveau jusqu’à ce que tu sois certain au millimètre prés qu’elle est bien la REVELATION  de ce que tu as voulu, craché, imaginé !  La SCULPTURE est là. On pourrait parler d’un tissu, d’une trame, d’une scarification, d’une trace sur le corps d’un Homme debout . Il reste là, présent aux aguets, même si le sol vacille, la tête dans son éclat de lumière …

Verticalité.  Un axe. Là où le sang circule. Du fin fond de la terre à l’énergie des étoiles.

 Article : Béatrice Vilain
 
CITADELLE (chêne, bronze doré)

CITADELLE (chêne, bronze doré)

 

Les Chantiers remarquables du Patrimoine

Salon International du Patrimoine Culturel – Carrousel du Louvre du 3 au 6 Novembre

La Sculpture – comme la Haute Couture – se vit et se crée sans compter ses heures, sans se heurter aux infos du jour, sans se limiter à ce qui se fait, sans se dire « que ce n’est plus d’époque » sinon on ne fait rien, on ne fait plus.

 LE PASAMSUNG DIGITAL CAMERATRIMOINE, mot qui vient du latin « patrimonium » , « ce qui vient du père »

Avoir la tête bien faite, avec une technique de pointe et un savoir-faire issu des traditions, il faut garder les pieds plantés bien à plat sur le sol de l’atelier pour ne pas se laisser emporter par la tourmente. Et y aller ! Créer c’est avancer, c’est « toujours innover » sinon vous êtes mort ! De la doc’ à foison, en bois, en plâtre et en portefeuilles, des étoiles pour imaginer et l’outil à la main,

Etienne Rsalon-patrimoine-culturel2016ayssac tente chaque jour l’impossible… un vrai chantier !                                                         Salle DELORME – Stand des Maîtres d’Art : C33

L’Unesco définit le patrimoine comme l’« héritage du passé, dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir »

 
Article : Béatrice Vilain

« L’art de vivre à la française », rentrée 2016

« L’Art de vivre à la française » Etienne Rayssac fait sa rentrée sous la coupole du Grand Palais – Paris

La Biennale des Antiquaires – Grand Palais Paris – 10 au 18 Septembre 2016

Amateurs d’art du monde entier, rendez-vous incontournable de la rentrée sous la coupole du Grand Palais !

La 28é Biennale des Antiquaires  joue depuis  plus d’un demi-siècle l’exemplaire et l’exception en accueillant les trésors insoupçonnés des antiquaires, des marchands ou des collectionneurs parmi les plus importants du moment.

Sbiennale16ous la présidence d’Henri Loyrette, un comité international de collectionneurs, d’historiens d’art et de conservateurs a  été choisi pour sélectionner les galeries présentant des objets d’une qualité irréprochable, véritables ambassadeurs d’un savoir-faire et quintessence de « l’art de vivre à la française »
Etienne RAYSSAC, sculpteur expose en qualité de Maître d’Art sur le stand des Maîtres d’Art – MS02

 

 Article : Béatrice Vilain

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

BERLIN reçoit PARIS au Kunstgewerbemuseum am Kulturforum – Berlin

Echange Paris Berlin / Etienne Rayssac expose au  Musée des Arts décoratifs du Kulturforum / Kunstgewerbemuseum am Kulturforum  du 1er au 24 avril 2016  

Dans le cadre d’un partenariat entre Paris et la capitale allemande, les créateurs parisiens seront à l’honneur au Kunstgewerbemuseumam Kulturforum – Berlin (à deux pas du Philarmonique de Berlin) aux côtés de créateurs berlinois en présentant des oeuvres haut de gamme et contemporaines. La CMA a sélectionné Etienne RAYSSAC pour sa pièce en chêne et bronze poli  » ORGANIC « 

 

REVELATIONS 2015, sculpture défi pour le Grand Palais

Je cherche l’os … Etienne RAYSSAC s’attaque au sujet, à la matière

Chaque sculpture est un défi. La matière je la malaxe, je la broie. Ce qui est arrivé, la forme qui se déploie, qui s’impose  je ne sais pas d’où elle vient. Je triture, je modélise et j’arrive à un point d’équilibre qui est totalement évident. Cela peut me prendre une semaine, un jour ou un mois, ce n’est pas une table ou un meuble c’est une sculpture – je cherche l’os – Quand tu sculptes c’est un combat.

Qui gagne toi ou la matière ?

Pour le salon REVELATIONS 2015, du 10 au 13 Septembre prochain, l’enjeu était d’y aller, de s’attaquer au sujet mais aussi de capter la lumière de manière différente : la forme était totalement épurée au début puis ça a changé, sauté vers autre chose. L’énergie est là , elle  se déroule et coule le long d’une épine dorsale … A découvrir sur le stand des Maîtres d’Art – stand G1

La sculpture défi continue sa métamorphose… puisse-t-elle capter votre imaginaire !

(Article : Béatrice Vilain)
ORGANIC 2015

ORGANIC 2015

A la Biennale des Antiquaires : patrimoine vivant

Luxe, calme et volupté

Luxe des matériaux de prestige et des objets rarissimes
Calme d’une main d’une habilité hors du commun des meilleurs artisans et maîtres d’art à l’origine des pièces présentées sous la coupole du Grand Palais. Ces pièces incroyables – quelles que soient leur culture ou leur époque – portent témoignage d’un savoir-faire ancestral allié à une très haute technicité
Volupté des trésors dévoilés, révélés par les antiquaires et les plus grands joailliers

Et si le vrai luxe c’était le savoir-faire ?
Aventure sensible et délirante mais quel bonheur et quelle chance j’avais d’être là !
Exposant avec les Maîtres d’Art (sculpteur ornemaniste, ébéniste, laqueur, éventailliste etc…)

La fusion des cultures déjà évidente il y a quelques siècles au temps du Commerce de la Soie , voit son principe se perpétuer et « continuer sa route » ici sans aucun doute – zapping de l’art – Chacun peut se sentir défaillir voir ensorceler par ces pièces d’une rareté exceptionnelle qui vont de l’Empire byzantin à la République démocratique du Congo, de la grande épopée indienne du « Ramayana » à l’art gréco-bouddhique, des pièces délirantes de l’art décoratif japonais à l’Art Déco, de Spider II de Bourgeois aux meubles sculpture de Wendell Castle …

Alchimie, délirium et très haut-de-gamme, la création à l’état pur, tel un joyau …

(Louise P.)